RETRAITES: Prise en compte des 2 années d'école. - Répondre à un sujet


Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

Informations de contact
(Vous possédez un compte ? Connectez-vous !)
@
Votre message

J'ai lu les Conditions Générales d'Utilisation et les accepte :

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 39 - 5 = ?
Options

Etre prévenu par e-mail quand un message est posté dans ce sujet ?

Me rendre directement dans le sujet une fois mon message posté ?

Conformément au règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de modification et de suppression des données vous concernant. Pour l'exercer, vous pouvez à tout moment modifier les informations à partir de votre « Espace membre » ou en nous contactant. Sauf mention explicite contraire sur le formulaire d'inscription, les informations que vous saisissez sont destinées à un usage exclusivement interne au site EETAT Issoire le site de la 2° promotion. En savoir plus...

Historique de la discussion

Message

WEIX
Visiteur


Date du message : lundi 18 janvier 2010 à 18h26


Salut HARISTOY,

j'aimerais entrer en contact avec toi.

Salut.

Clément.
tél: 0686239043.

Message

Bernard D.
Visiteur


Date du message : vendredi 17 juillet 2009 à 17h50


Salut à tous, je reçois à nouveau la même lettre de la Rochelle après 3 semaines, mais cette fois signée du directeur, copie exacte de la précédente....! est-ce pour être certain d'être bien compris ...??? Extraordinaire!
Bonnes vacances à tous et pour ceux qui partent, soyez prudent
Amicalement

Bernard

Message

Gilbert N.
Visiteur


Date du message : vendredi 17 juillet 2009 à 08h19


Bonjour à toutes et à tous.
J'ai reçu hier un message de notre camarade Gérard Bonnardot qui continue son combat pour la reconnaissance des deux années d'école au titre des pensions militaires.
Il demande à tous ceux qui n'auraient pas encore entamé les démarches d'éviter de le faire tant que la situation ne sera pas débloquée...
Voici la totalité de son message:

"Cher camarade,
Pourrais-tu mettre un message sur le site de l'école pour informer tout
le monde que, malheureusement, les dernières mesures prises pour prendre en compte nos années d'école ne concernent que ceux qui ont une retraite civile, sans retraite militaire.
Je reçois, en effet, régulièrement des courriers, avec copie de la
réponse standard de La Rochelle, de camarades qui sont très dépités.
Il vaut mieux que tout le monde soit bien informé des limites des mesures décidées, afin d'éviter, à ceux qui ne peuvent avoir satisfaction, d'entamer les démarches.
Merci, et mon combat continue.
Bien cordialement,"

Gérard BONNARDOT

Message

Date du message : mercredi 15 juillet 2009 à 19h23


Bonjour à tous,

JE viens moi aussi de recevoir une lettre de la Rochelle :

"la constitution de droit à pension militaire (...) n'a prévu de s'appliquer qu'aux pensions liquidées depuis le 1er Janvier 2004. Par conséquent la pension de votre époux ayant été liquidé ultérieurement ne peut ouvrir droit à cet avantage. (Alain n'avait rien demandé on l'a obligé à partir... refonte des armées ...)

"Je note également que l'article L.55 du code des pensions civiles et militaires de retraite (CPCMR) prévoit que la pension et la rente viagère sont définitivement acquises et ne peuvent être révisées que dans un délai d'un an en cas d'erreur de droit.
(Comment Faire lorsque le décret sort 7 ans après !!? voyance... pouvoir de prémonition ....)

Poursuivrai la lutte avec vous, tenez moi au courant
Bonnes Vacances.

Francette SEIGNEURET ( épouse d'Alain)

Message

Lequeutre P.
Visiteur


Date du message : samedi 11 juillet 2009 à 19h18


Un NON de plus.
Hier je reçois la réponse de SAINT-ETIENNE.
Vous avez déjà une pension militaire, adressez vous à LA ROCHELLE.
Nota : Je demandais pour 1964-1966. La réponse concerne 1966-1985.
Aujourd'hui, réponse identique aux autres anciens :NON.
Pourquoi a-t-il été choisi ce millésime 2004 ?
Parce que tous les anciens qui ont une carrière complète
ont atteint le maximum, c'est à dire les 40 annuités.
Donc aucun risque de rappel. Pour les autres, c'est clair: ils sont tous partis avant 2004. Donc aucun rappel.
Enfin, il faut noter la reconnaissance dont nous avons l'honneur : Nous avons donné notre jeunesse,
nos meilleures années au service de la FRANCE.
On nous remercie en nous refusant un droit évident.

P Lequeutre

Message

André V.
Visiteur


Date du message : mardi 7 juillet 2009 à 17h40


Bon, comme pas mal d'autres j'ai recu mon petit courrier de La Rochelle. Identique aux autres a la virgule près; Ils ont du faire 200 photocopies et changer juste le nom et la date.
Comme disait notre cher Coluche :" Salut les enfoirés!!!
Je pense a tout le mal que se sont donnés nombre d'entre nous en particulier notre camarade Bonardot. Si un recours est possible je sais qu'ils vont tous continuer. On y aura peu etre enfin droit quand nous serons tous séniles et en maison de retraite? Enfin, les survivants.......
Sinon on s'en est passé jusqu'a maintenant et on en mourra pas.
Bon, allez sourions
Amitiés a tous

Message

Sebban L.
Visiteur


Date du message : dimanche 5 juillet 2009 à 13h09


Bonjour à tous.
Pour l'anecdote :
Comme beaucoup de camarades, j'ai reçu le 7 juin, une charmante lettre de La Rochelle m'informant que ma pension ayant été concédée le 5 juillet 2OO9 (c'est aujourd'hui je crois), mais liquidée avant le 1° janvier 2004, (en réalité 1982) je ne pouvais prétendre à la revalorisation de la dite pension.
Comprenne qui pourra !!!!
Pour ma part, je pense que le personnel de La Rochelle a subit un fort stress à la lecture de nos courriers, et qu'une cellule psychologique devrait y être mise en place.
Un grand merci à tous ceux qui ont oeuvrés en toute bonne fois pour ce qui s'est avéré n'être qu'une arnaque des ministères Armée et Finances.
Lucien Sebban ex bg 127

ucien Sebban

Message

Richard A.
Visiteur


Date du message : dimanche 5 juillet 2009 à 11h28


Bonjour à tous

Je pense que vous n'avez pas lu le mot que j'ai mis un peu plus bas.

La personne de l' EDIACAT (St Etienne) qui m'a rappelé dans les le 1/4 d' heure qui suivait, après avoir redemandé confirmation à sa hiérarchie, m'a certifié que cette date de 2004, n'avait rien à voir avec ceux qui avaient éffectué une carrière courte ou plus longue dans l'armée.
Sa surprise n'avait pas l'air d'être feinte quant à la réponse de La Rochelle.
Elle a ajouté qu'ils avaient eux aussi toutes les notes nous concernant que ce soit du point de vue civil ou militaire et que La Rochelle devait nous recalculer le montant de notre pension en y incluant ces 2 ans comme cela vait été décidé.
Cette personne m'a donné une adresse à Rambouillet (Commissariat Général, Direction du CAT...) à qui je devais exposer les faits en y joignant le retour de La Rochelle.

Ce que j'ai fait auusitôt et j'en attends la réponse, mais la période des congés d'été est arrivée....

Bon W-E à tous

Richard AUGUSTE

Message

Hubert M.
Visiteur


Date du message : samedi 4 juillet 2009 à 13h31


Bonjour à tous,

Je viens de recevoir la fameuse missive de La Rochelle et comme tous, je suis très déçu de la réponse.
Bien sûr, il faut continuer le "combat".
Nous avons été floué car la détermination de la date du 01/01/2004 est bien pensée puisqu'aucun de nous n' a pu prendre sa retraite après cette date.
D'après le courrier de Gérard Bonnardot, il s'agissait du calcul du rappel de nos droits à pension qui ne devait compter que du 01/01/2004 et non de la date de départ à la retraite.
Parti personnellement en février 1998, je suis dans le même cas que la majorité de nos camarades ayant effectué une carrière plus ou moins longue.
Attendant que Gérard Bonnardot nous donne d'autres renseignements suite à une prochaine intervention de sa part, je me joindrai à toute action pour aboutir à la reconnaissance de nos droits.

Recevez mes amitiés

Hubert Mattio St Germain Haute Saône

Message

Guillaume D.
Visiteur


Date du message : vendredi 3 juillet 2009 à 01h03


Bonjour. A Haristoy, concernant recours au TA : "le délai de 2 mois n'est impératif que si la notification mentionne le délai et les voies de recours" le 30 juillet n'est donc pas date butoir sauf si c'est indiqué dans la lettre de La Rochelle, moi non .Quant à l'arrêt du Conseil d'Etat que tu mentionnes je pense qu'il s'agit de mon recours jugé en 88. Je suis d'accord avec tes conclusions.
Amicalement,

Daniel GUILLAUME - 115-2èpromo